background image
l
Vendredi 20 d¨¦cembre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
6 l
Issa Nissa !
ne telle ferveur populaire, a
ne s¡¯¨¦tait plus vu depuis des
lustres ! M¨ºme les politiques
portent la banderole, toutes
ob¨¦diences confondues, pour la Der
du Ray. De Mass¨¦na au stade, ils
¨¦taient plus de 10.000, en rouge et
noir, ¨¤ accompagner leurs Aiglons
pour un dernier match en ville. Sr,
les Montpellierains, en face, n¡¯en
menaient pas large. De l¡¯¨¦motion, des
familles, Denise Fabre, des chants
et des applaudissements, toute la
grande famille du foot s¡¯¨¦tait rassem-
bl¨¦e pour l¡¯occasion, abandonnant
la pelouse au public aux ultimes ins-
tants. Cette fois, ce sont des pleurs,
des cris, des bouts de gazon arrach¨¦s.
Le Roi Ray est mort, vice l¡¯Allianz :
deux semaines plus tard, autres tri-
bunes, m¨ºme ferveur. D¨¦multipli¨¦e,
port¨¦e par une acoustique incroyable.
Chacun retrouve sa place, que l¡¯on
soit nord, sud ou VIP. Dehors, c¡¯est
un peu la panique, mais tout est par-
donn¨¦ lorsque l¡¯OGCN foule son nou-
veau terrain et inflige un s¨¦v¨¨re 4-0 ¨¤
Valenciennes¡­ De bon augure. Per-
sonne n¡¯oubliera cette journ¨¦e parti-
culi¨¨re. Patrick Bruel compris, hu¨¦,
malmen¨¦, forc¨¦ de quitter la pelouse
guitare en berne : ¨¤ Nice, on n¡¯aime
pas les supporters du PSG. Mais qui
a choisi Bruel pour magnifier notre
Allianz Riviera flambant neuf ? Tout
le monde se d¨¦nonce, c¡¯est louche¡­ A
Antibes, on f¨ºte aussi le ballon rond,
avec l¡¯arriv¨¦e d¡¯un chaudron certes
moins imposant que l¡¯Allianz niois,
d¨¦volu au brillant avenir des Sharks.
Les basketteurs d¡¯Eric Somme, mon-
t¨¦s cette saison en pro A, attaquent
fort pour leur premi¨¨re rencontre ¨¤
l¡¯AzurAr¨¦na Antibes : un triple A sym-
bolique et m¨¦rit¨¦.
Autre match ¨¤ remporter, celui du
Small business act ¨¤ la sauce m¨¦tro-
politaine : 14 propositions offertes
par le Conseil de d¨¦veloppement local
pr¨¦sid¨¦ par Robert Roux. Laurent
Lachkar est aux commandes pour
cette premi¨¨re mission ¨¤ haute valeur
¨¦conomique ajout¨¦e. Au menu, l¡¯¨¦di-
tion d¡¯un m¨¦mento des bons usages
de la commande publique, un zeste
de pr¨¦f¨¦rence territoriale en sus,
un guichet unique recensant appels
d¡¯offres et alertes march¨¦s d¨¦di¨¦es en
plat de r¨¦sistance, ou encore l¡¯organi-
sation annuelle d¡¯un Achat business
meeting entre d¨¦cideurs et entre-
prises.
La rentr¨¦e, c¡¯est aussi l¡¯heure
d¡¯autres belles inaugurations : de la
Bastide Rouge, la nouvelle p¨¦pini¨¨re
d¡¯entreprises innovantes cannoises
au Palais des congr¨¨s de Juan-les-Pins
surgi de la mythique pin¨¨de, alors
qu¡¯Anth¨¦a, ¨¤ quelques encablures,
entame sa premi¨¨re saison. Coup de
jeune sur le tribunal prud¡¯homal de
Cannes, il ¨¦tait temps¡­ Cannes qui
d¨¦cid¨¦ment ne chme pas : son fes-
tival de la plaisance r¨¦v¨¨le quelques
inqui¨¦tudes devant les taxations qui
s¡¯accumulent autour des activit¨¦s
maritimes. Les immatriculations
franaises, voile et moteur confon-
dus, auraient baiss¨¦ de 22% pour les
bateaux neufs. Et l¡¯arriv¨¦e sur l¡¯¨¦chi-
quier m¨¦diterran¨¦en de nouveaux
ports, Barcelone, Croatie ou Ligu-
rie, secoue le Landerneau azur¨¦en.
Il faudra faire des efforts, et vite pour
garder notre nautisme ¨¤ flot. M¨ºme
angoisse chez les restaurateurs :
comment faire avaler la hausse de la
TVA programm¨¦e en d¨¦but d¡¯ann¨¦e?
Vous aussi, vous avez zapp¨¦ les
Jeux de la Francophonie ? Pas grave,
fiasco int¨¦gral, aux dires des partici-
pants eux-m¨ºmes. En m¨ºme temps,
ils sont super culott¨¦s, non ? OK, ils
ont mal mang¨¦, mal dormi, mal ¨¦t¨¦
transport¨¦s, mal ¨¦t¨¦ accueillis. Mais
quand m¨ºme, ils ¨¦taient ¨¤ Nice !
Avec Patricia Kaas qui chante Tr¨¦net
comme embl¨¨me de la jeunesse, une
fausse note... ¨¤ la Bruel.
U
La justice en ¨¦moi
e Nice et de Grasse, ils sont mont¨¦s ¨¤
Paris pour d¨¦noncer le projet de loi de
finances 2014 : les avocats du Conseil
national des Barreaux sont sur les
dents. Budget de l¡¯aide juridictionnelle
amput¨¦, d¨¦modulation de l¡¯indemnisation
des avocats, Christiane Taubira va devoir
faire des efforts quant ¨¤ la forme. Et m¨ºme sur
le fond : on en reparlera l¡¯ann¨¦e prochaine¡­
A La Gaude, le cas IBM reste en suspens :
malgr¨¦ le cadeau tarifaire consenti par le
gestionnaire du site suite ¨¤ l¡¯intervention du
maire, Michel Meni, l¡¯on reparle d¡¯un pos-
sible d¨¦m¨¦nagement dans la plaine du Var.
Et pourquoi pas au cur du programme
Artea (11.000m sur Nice-M¨¦ridia), qui
s¡¯amorcera en tout d¨¦but d¡¯ann¨¦e prochaine.
IBM pourrait bien y trouver les 6.000m
n¨¦cessaires ¨¤ son implantation¡­ Big Blue
se rapprocherait ainsi des tout nouveaux
locaux de la FNAIM : le r¨¦seau d¡¯agences
immobili¨¨res a bien compris l¡¯enjeu d¡¯¨ºtre
positionn¨¦ ¨¤ deux pas de l¡¯autoroute et des
futurs transports en commun. Un inves-
tissement qui devrait s¡¯av¨¦rer fructueux.
Changement de locaux aussi pour One-Too:
3.000m d¡¯ateliers sur Carros, et la possibi-
lit¨¦ d¡¯encore pousser les murs si n¨¦cessaire
pour l¡¯un des leaders mondiaux de l¡¯innova-
tion automobile multimarques.
Ct¨¦ conjoncture, la morosit¨¦ pr¨¦vaut :
construction et commerce sont en nette
perte de vitesse, et le pr¨¦sident Kleynhoff
s¡¯avoue inquiet, m¨ºme si l¡¯export sauve
encore les meubles.
Ah l¡¯export¡­ Pourquoi pas compter, en
termes d¡¯¨¦changes internationaux, sur la
dynamique Serena Lippi, nomm¨¦e ce mois
Consul g¨¦n¨¦ral d¡¯Italie ? M¨ºme si nous
sommes d¨¦j¨¤ les deuxi¨¨mes partenaires com-
merciaux l¡¯un de l¡¯autre, il faut consolider ce
r¨¦sultat et unir nos forces au niveau euro-
p¨¦en. Rudy Salles approuve.
L¡¯automne est l¨¤, et les politiques
tombent ¨¤ la pelle sur le d¨¦partement:
Michel Sapin et Benot Hamon voyagent
ensemble jusqu¡¯¨¤ Sophia. Le premier est
venu faire le point local sur les Emplois
d¡¯Avenir, pl¨¦biscit¨¦s par les chefs d¡¯en-
treprises venus t¨¦moigner, le second
s¡¯est pench¨¦ sur le berceau sophipolitain de
l¡¯¨¦conomie sociale et solidaire, avec Marc
Daunis en l¨¦gitime parrain. A droite, une
haie d¡¯honneur pour Henri Guaino, invit¨¦
par le think tank cannois AGIR ¨¤ d¨¦battre
sur la mondialisation. Menace-t-elle vrai-
ment les valeurs de la R¨¦publique? C'est un
grand oui pour l'homme de l'ombre.
Coup de tonnerre sur les phalanges
cannoises : 38 saisons ¨¤ la t¨ºte de l¡¯orchestre
Cannes-Provence au palmar¨¨s de Philippe
Bender, qui c¨¨de sa baguette ¨¤ Wolfgang
Doerner. Un petit air de Vienne sur la
Croisette¡­ Sur la lanc¨¦e du nouveau Palais
des congr¨¨s, a bouge aussi du ct¨¦ de Juan-
les-Pins : l¡¯on annonce officiellement une
reprise des travaux sur le g¨¦ant Provenal,
qui r¨¦amorce sa mue entre destin¨¦e com-
merciale et vocation hteli¨¨re.
D
Septembre
Octobre
La r¨¦tro 2013
La r¨¦tro 2013
En forme, 1 million et
demi de "Likes" sur Facebook pour
le bijoutier niois qui a tir¨¦ (et tu¨¦)
l'un de ses agresseurs. L'affaire fait
grand bruit partout en France. Et
l'on parle de Nice...
x
En panne, le BTP et la
CAPEB 06 se mobilisent. Piquet
de gr¨¨ve devant la Pr¨¦fecture,
au cri d¡¯Artisans du btiment,
on nous casse les briques!
Bon anniversaire
¨¤ Thales Underwater Systems,
50 ans, et heureux d'¨ºtre ¨¤ Sophia.
En forme : The Showcase Machine (syst¨¨me
de recommandation BtoB) remporte la 11e ¨¦dition
du Challenge Jeunes Pousses de Telecom Valley.
x
En panne : Air France, qui annonce 800 suppressions
de postes au niveau national, dont 104 ¨¤ Nice.
Bon anniversaire au Forum de l¡¯emploi de
Mandelieu-La Napoule, 18 ans et une belle maturit¨¦ !
N La vid¨¦o : la Promenade du Paillon,
grande r¨¦alisation urbaine de Christian Estrosi,
historique et inauguration (vid¨¦o Ville de Nice).
N Les vid¨¦os : derni¨¨re mont¨¦e au Ray
pour les Niois. Anthologique !
N Drle d'accueil pour Patrick Bruel
¨¤ L'Allianz Riviera. Les tribunes ont grond¨¦...