background image
l
Vendredi 20 d¨¦cembre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
2 l
pr¨¨s Texas Instruments d¨¦but 2012,
c¡¯est au tour d¡¯IBM La Gaude d¡¯en-
trer dans la tourmente. On parle
de d¨¦m¨¦nagement dans la plaine
du Var, on parle surtout de d¨¦graissage
pour 900 emplois (directs et sous-trai-
tants) concern¨¦s. La crise de confiance
s¡¯installe, elle n¡¯est pour l¡¯heure toujours
pas r¨¦sorb¨¦e. Proc¨¦dures, d¨¦fiance, non
dits, mauvais temps sur La Gaude qui
pourtant, ct¨¦ municipalit¨¦, y met du sien
pour garder ses experts.
Sur le volet immobilier, la rentr¨¦e est
morose : l¡¯activit¨¦ baisse, pas les prix,
contrairement au reste du pays. On
r¨¦clame un geste fort ¨¤ C¨¦cile Duflot,
ministre du Logement. Geste il y aura,
trop timide au got des professionnels.
La JCE nioise en profite pour r¨¦fl¨¦chir
autour d¡¯une ¨¦quation devenue utopique:
jeune, niois et propri¨¦taire¡­ On par-
lera d¡¯accession ¨¤ prix matris¨¦s, d¡¯enca-
drement des tarifs au m¨¨tre carr¨¦, mais
sur le terrain, le juv¨¦nile actif souffre.
Pourtant ct¨¦ BTP, on aimerait joindre
le cur ¨¤ l¡¯ouvrage, et construire du loge-
ment. Mais les effets conjugu¨¦s du ralen-
tissement de la commande publique,
dettes obligent, et des probl¨¨mes de tr¨¦-
sorerie rencontr¨¦s par de plus en plus de
PME locales font dire ¨¤ Laurent Trocm¨¦,
pr¨¦sident de la FBTP 06, qu¡¯il y a p¨¦ril
en la demeure, avec des prix toujours ¨¤
la baisse, une concurrence d¨¦loyale bien
que l¨¦gale qui s¡¯installe, le statut privil¨¦gi¨¦
des auto-entrepreneurs face ¨¤ nos artisans.
Autant de freins qui nous conduisent ¨¤
envisager un nouveau recul pour nos acti-
vit¨¦s en 2013. Dans le m¨ºme temps, le
Palais Maeterlinck se vend en 19 apparte-
ments de prestige, ¨¤ 25.000 le m.
A Sophia, c¡¯est la fin d¡¯une ¨¦poque:
le s¨¦nateur Laffitte lche les r¨ºnes de
la Fondation ¨¦ponyme. 40 ans de pr¨¦si-
dence, et un fauteuil laiss¨¦ ¨¤ Dominique
Fache, un proche, qui devra d¨¦finir une
nouvelle strat¨¦gie pour p¨¦renniser l¡¯ins-
titution en visible d¨¦sh¨¦rence. Option
syndicat, Alain Saubert, ¨¤ la t¨ºte de la
CFE-CGC du d¨¦partement depuis 28
ans, c¨¨de son fauteuil ¨¤ L¨¦once Trumpf.
Christian Estrosi prend le contre-pied
de la morosit¨¦ ambiante et instaure un
Passeport m¨¦tropolitain ¨¤ l¡¯usage des
entrepreneurs d¨¦sireux de fr¨¦quenter un
territoire qui ne les attendrait pas au coin
du bois avec une massue fiscale. Nous
sommes en plein feuilleton Depardieu, et
l¡¯effet d¡¯annonce n'en sera que plus fort.
Dans les rangs patronaux, on pr¨¦f¨¨re le
pav¨¦ au papier : pour la premi¨¨re fois de
l¡¯histoire maralpine, institutionnels, poli-
tiques, syndicats et ¨¦lectrons libres sont
dans la rue pour soutenir une ligne fer-
roviaire consid¨¦r¨¦e comme le messie ¨¦co-
nomique. Gilets jaunes et poings lev¨¦s, ils
en appellent au gouvernement. R¨¦ponse :
pas avant 2050, mes fr¨¨res¡­
La r¨¦tro 2013
La r¨¦tro 2013
Elle court, elle court, la rumeur...
A
D¨¦sormais, l'int¨¦gralit¨¦
de notre agenda
sur : www.tribuca.fr
Janvier
F¨¦vrier
Actu > EDF ¨¦claire INCA
Les cr¨¦ateurs d¡¯entreprises, un public particuli¨¨-
rement difficile ¨¤ mobiliser selon Denis Luneau,
directeur du programme Energie Efficace chez
EDF. Un laboratoire d¡¯innovation sp¨¦cial PACA
qui vise, sur la p¨¦riode 2009-2015, ¨¤ promouvoir
de nouvelles techniques dans le d¨¦veloppement
des ¨¦nergies renouvelables et la matrise de la
consommation d¡¯¨¦lectricit¨¦. Nous ne sommes
pas dans la recherche fondamentale, c¡¯est un
laboratoire pratico-pratique souligne Denis
Luneau. Nous travaillons sur la technique et le
comportement des consommateurs.
Un programme qui se d¨¦cline par actions cibl¨¦es,
notamment avec la plateforme Initiative Nice Cte
d¡¯Azur, dont le d¨¦veloppement durable fait partie
int¨¦grante de la strat¨¦gie. EDF et INCA ont d¡¯ail-
leurs sign¨¦ une convention en 2010. Objectif :
informer au mieux les cr¨¦ateurs d¡¯entreprises et les
orienter vers des investissements correspondant
¨¤ leur activit¨¦. Le probl¨¨me, c¡¯est qu¡¯au moment
de la cr¨¦ation, la majorit¨¦ des entrepreneurs ne
sont pas dans cet ¨¦tat d¡¯esprit, pour eux la matrise
de leur consommation ¨¦lectrique n¡¯est pas priori-
taire. D¡¯o¨´ des pr¨¦sentations ponctuelles sur les
services aux entreprises, comme le 9 d¨¦cembre
dernier ¨¤ Nice dans la boutique EDF de la rue
Notre Dame, o¨´ la plateforme INCA avait mobilis¨¦
une quarantaine de ses poulains.
LP
Roger Caligaris (pr¨¦sident d¡¯INCA), Gilles Fayssat
(responsable projets EDF PME/PRO) et Denis Luneau.
En hausse, Thales Alenia Space (Cannes) qui continue
ses investissements pour rester dans la course mondiale :
8M sur l¡¯ann¨¦e pour moderniser ses salles blanches.
x
En panne, Virgin ¨¤ Nice : la p¨¦riode d¡¯observation
a commenc¨¦ pour les salari¨¦s, avec au bout du redressement¡­
la fermeture d¨¦finitive.
Bon anniversaire ¨¤ Albax, d¨¦j¨¤ 35 ans pour les centres
de carrosserie rapide de Max Alunni.
Il est n¨¦, le divin fonds
om de bapt¨ºme : FCPR
06. Avec pour premier
parrain Georges Dao,
porteur du projet depuis
sa gen¨¨se. Le tout premier
fonds d¡¯amorage 100%
Cte d¡¯Azur (ils sont d¨¦j¨¤
600 en France¡­). Objectif :
injecter de l¡¯argent et chal-
lenger grce ¨¤ une brigade
de patrons et de d¨¦cideurs
¨¦conomiques pr¨ºts ¨¤ s¡¯inves-
tir. Et le climat s¡¯y pr¨ºte :
les tribunaux de commerce
sont en alerte, cette fois a
y est, les effets de la crise
sont bel et bien marqu¨¦s, et
les proc¨¦dures engag¨¦es s¡¯en
ressentent. L¡¯emploi aussi :
une baisse de 11 points sur
les promesses d¡¯embauches
de jeunes diplm¨¦s par rap-
port ¨¤ 2012, c¡¯est beaucoup.
Quelques dispositifs font
pourtant leur apparition, comme le CICE (cr¨¦dit
d¡¯impt pour la comp¨¦titivit¨¦ et l¡¯emploi), pour
entamer un long red¨¦marrage de la croissance.
Patronat et syndicats, eux, accouchent de l¡¯ANI,
un accord historique, avec plus de flexibilit¨¦ sur
les contrats de travail et une pr¨¦f¨¦rence accord¨¦e
¨¤ la comp¨¦tence professionnelle. Le contentieux
va fleurir, pr¨¦vient Yves Rosolin, pr¨¦sident du tri-
bunal des Prud¡¯hommes niois. Et ce n¡¯est certes
pas le moment.
Au niveau local, on compte aussi beaucoup
sur les plateformes d¡¯aide ¨¤ la cr¨¦ation d¡¯entre-
prises, qui font peau neuve en changeant d¡¯ap-
pellations : Nice Cte d¡¯Azur Initiative bouscule
l¡¯ordre des mots et devient l¡¯INCA, et de l¡¯autre
ct¨¦ du d¨¦partement le grassois CPE (centre de
promotion des entreprises) se mue en Initiative
Terres d¡¯Azur. Volet communication, AFREP et
Fen¨ºtre sur Com¡¯ fusionnent en un Azur Pro Com
reboost¨¦. On se f¨¦d¨¨re aussi sur la fili¨¨re com-
merce, via la CCI en une grande F¨¦d¨¦ 2015. Et
option syndicat, Yvon Grosso rempile, aid¨¦ par
les nouveaux statuts de l¡¯UPE 06 qui d¨¦sormais
l¡¯autorisent : c¡¯est reparti pour un mandat ¨¤ la t¨ºte
des patrons azur¨¦ens. Ct¨¦ politique, un adieu ¨¤
Ren¨¦ Vestri, un retour sign¨¦ Jacques Peyrat, et
une tangible agitation autour des pr¨¦paratifs des
Jeux de la Francophonie, point d¡¯orgue de l¡¯¨¦t¨¦
azur¨¦en. Le meilleur reste ¨¤ venir¡­
N
En forme, les azur¨¦ennes Tournaire
et Ragni, qui envoient de concert un millier
de cand¨¦labres photovoltaques au¡­ S¨¦n¨¦gal.
x
En panne, rien ne va plus pour
Telecom Valley, o¨´ les d¨¦missions s¡¯enchanent.
Elu en mars, Jean-Bernard Titz redressera-t-il
la machine ?
Bon anniversaire ¨¤ Topfit, 30 ans
au service du fitness ¨¤ Antibes, un relooking
en prime.
N La vid¨¦o : Rock¡¯n¡¯roll attitude pour le Barreau de
Grasse. Me Jonathan Turrillo initie Me Catherine Becret-
Christophe (et l¡¯ensemble des nouveaux promus au
Barreau) ¨¤ l¡¯art de la rentr¨¦e solennelle made in Grasse.
NLa vid¨¦o du mois :La campagne municipale d¨¦marre
sacr¨¦ment en avance avec Jacques Peyrat, premier d¨¦clar¨¦.
L¡¯ar¨¨ne est ouverte¡­