background image
L¡¯actualit¨¦ ¨¦conomique et juridique - Annonces L¨¦gales
Prix Eco 2013
Cette semaine, focus
sur SeaSatCom, laur¨¦at
dans la cat¨¦gorie e-¨¦conomie.
p.31
ISSN 1625-2489
N¡ã 720 du 13 d¨¦cembre 2013 / 0,70 a l www.tribuca.fr lSi¨¨ge:Nice >15,rueA.Mari 06300-0492175500
l
Cannes > 13, bd Carnot 06400 ¨C 04 93 39 38 88 l Antibes > 32, avenue R. Soleau 06600 ¨C 04 93 34 00 50
'int¨¦rim subit ¨¤ son tour cette d¨¦localisa-
tion import¨¦e via personnel intracommu-
nautaire d¨¦tach¨¦. Prism'Emploi, regrou-
pant 600 soci¨¦t¨¦s d¡¯int¨¦rim en France, met
directement en cause l¡¯intervention de ces soci¨¦-
t¨¦s ¨¤ bas cot venant de Bulgarie, de Roumanie
ou de Pologne. En toute l¨¦galit¨¦, elles proposent
du personnel d¨¦tach¨¦ 30% moins cher, car les
charges sociales sont assum¨¦es par les pays
¨¦metteurs. Situation d¡¯autant plus inconfortable
que le march¨¦ de l¡¯int¨¦rim subit la crise de plein
fouet, avec un recul sur un an de 6,8% des effec-
tifs plac¨¦s. Le BTP, qui repr¨¦sente 15,5% de ces
effectifs int¨¦rimaires, chute de 5%. L'industrie
affiche quant ¨¤ elle un repli de 7,3%.
Notre r¨¦gion est l¡¯une des plus touch¨¦es
avec un recul g¨¦n¨¦ral de 12,5%. Plus globale-
ment, Prism¡¯Emploi ¨¦value ¨¤ 300.000 le nombre
de salari¨¦s d¨¦tach¨¦s en France venant de ces
pays de l¡¯Est dont un tiers dans le BTP et un
quart dans l¡¯industrie, pour pr¨¨s de 20% dans le
travail temporaire. C'est une concurrence par-
faitement d¨¦loyale, constate Marc Raiola, PDG
d¡¯Interima, soci¨¦t¨¦ locale de travail temporaire
qui r¨¦alise 2.500 contrats par an pour un chiffre
d¡¯affaires de10,3M. H¨¦las en p¨¦riode de crise,
les entreprises succombent ¨¤ l¡¯offre all¨¦chante
de ces soci¨¦t¨¦s. Dans le d¨¦partement, l¡¯int¨¦rim
a recul¨¦ de plus de 12% sur un an (soit 3.400
emplois temps plein). Sur le chantier du grand
stade, on a recens¨¦ jusqu¡¯¨¤ 100 salari¨¦s d¨¦tach¨¦s
venant des pays de l¡¯Est. M¨ºme le futur hpital
Pasteur, financ¨¦ sur fonds publics, a contract¨¦
avec des soci¨¦t¨¦s ¨¦trang¨¨res qui ont envoy¨¦ des
ouvriers roumains. Certaines soci¨¦t¨¦s de travail
temporaire franaises se fournissent en main
d¡¯uvre via leurs filiales d¨¦localis¨¦es sur des fis-
calit¨¦s plus complaisantes.
Int¨¦rim : sous la coupe
des pays de l¡¯Est
Apr¨¨s le BTP, le secteur d¨¦nonce ces soci¨¦t¨¦s ¨¦trang¨¨res
low cost qui s¨¦duisent entreprises et collectivit¨¦s.
suite en page 3
Equitaxe : encore un coup
des Anglais¡­
On fustige notre gouvernement,
mais la hausse de la TVA ¨¦questre
vient d¡¯ailleurs. Explications et prospectives
de Franois Forcioli-Conti, pr¨¦sident de la
Soci¨¦t¨¦ des Courses de la Cte d¡¯Azur.
p.4
L¡¯Ecole de Nice oblit¨¦r¨¦e
Le
sculpteur
Sosno
a rejoint
ses premiers
copains.
Hommage ¨¤
celui qui fut un
peu plus qu'un
artiste pour
Nice.
p.35
L
Marc Raiola veut faire entendre la voix de l'int¨¦rim franais.
Le CJD Nice Cte d¡¯Azur
a f¨ºt¨¦ ses 50 ans
Et n¡¯a pas
l¨¦sin¨¦ : le 27
novembre
dernier, c¡¯est
au Negresco
que les agapes
ont eu lieu.
p.4
SUPPLMENT
NUMRIQUE
Zoom sur les
Entreprenariales
Plus militant qu'¨¤ l'accoutum¨¦e, le grand rendez-vous
de l'entreprise azur¨¦enne. Point de bonnets rouges, mais
une massive distribution de cartons jaunes en symbolique
avertissement ¨¤ nos hautes instances. Un contexte chaud
bouillant qui n'aura pas emp¨ºch¨¦ Herv¨¦ Novelli de d¨¦fendre
haut et fort ses auto-entrepreneurs (voir notre vid¨¦o). p.5
Mission r¨¦ussie pour Isabelle Bour,
actuelle pr¨¦sidente du CJD niois.
Les laur¨¦ats 2013 ¨¤ l'a¨¦roport. Sur notre vid¨¦o,
Eric Ciotti rend hommage aux entrepreneurs azur¨¦ens.