background image
l
Vendredi 29 novembre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
4 l
Actualit¨¦
Actualit¨¦
a se passe ¨¤¡­
Cannes
> Un nouveau pr¨¦sident
pour la JCE
Il a ¨¦t¨¦ ¨¦lu lors de l¡¯assem-
bl¨¦e g¨¦n¨¦rale ¨¦lective du 21
novembre dernier : Julien
Tabore succ¨¨de ¨¤ Patrick Peirin
¨¤ la t¨ºte de la Jeune Chambre
Economique de Cannes-Le
Cannet-Mandelieu, dont il est
membre depuis trois ans.
L¡¯Escar¨¨ne
> La commune
enrubann¨¦e
Elle vient de se voir d¨¦cer-
ner le prix d¨¦partemental des
Rubans du patrimoine au
titre de la restauration de la
chapelle des P¨¦nitents blancs.
Organis¨¦ par l¡¯Association des
maires de France, la Fondation
du patrimoine et la F¨¦d¨¦ra-
tion franaise du btiment, ce
concours vise ¨¤ r¨¦compenser
les communes qui se sont par-
ticuli¨¨rement distingu¨¦es dans
l¡¯am¨¦lioration du cadre de vie
et du patrimoine bti.
> Chez les artisans aussi...
Dans le cadre de cette semaine nationale de la cr¨¦ation/reprise,
la Chambre de m¨¦tiers et d¡¯artisanat s¡¯est elle-aussi mobilis¨¦e.
¡¯artisanat dans les Alpes-Mari-
times ? 33.000 entreprises. Dont
5.000 verront leur dirigeant
partir ¨¤ la retraite dans les cinq
prochaines ann¨¦es. Conjoncture
oblige, les repreneurs se font de plus
en plus rares, et il faut en moyenne
20 mois pour vendre (contre 18 il y
a encore deux ans). La transmission
est donc un enjeu capital pour la
CMA06 (qui recense 300 soci¨¦t¨¦s sur
le march¨¦, avec un turn over d¡¯une
centaine chaque ann¨¦e) dont les ser-
vices accompagnent au quotidien les
artisans dans la vente de leur entre-
prise.
La Chambre consulaire a donc
profit¨¦ de la semaine d¨¦di¨¦e, qui s¡¯est
tenue du 15 au 23 novembre, pour
organiser une rencontre conviviale
entre une quarantaine d¡¯artisans qui
cherchent ¨¤ passer la main et de poten-
tiels repreneurs. Des parties dont elle
s¡¯est pr¨¦alablement assur¨¦e de la fiabi-
lit¨¦ du projet pour les uns, de la soli-
dit¨¦ du chiffre d¡¯affaires et de la clien-
t¨¨le pour les autres. Parmi les m¨¦tiers
les plus repr¨¦sent¨¦s, coiffeurs et fleu-
ristes, mais aussi les pros du bti-
ment¡­ qui peinent ¨¤ trouver des suc-
cesseurs. Quelques belles touches ont
n¨¦anmoins ¨¦t¨¦ r¨¦alis¨¦es, comme pour
ce traiteur de Golfe-Juan qui pourrait
bien passer le relais ¨¤ une repreneuse
pr¨ºte ¨¤ adapter son projet initial.
Pas d¡¯affaire conclue sur place bien
sr, mais un premier contact ¨¦tabli, et
surtout des participants qui seront sui-
vis par la Chambre, qui propose m¨ºme
une convention de tutorat d¡¯une dur¨¦e
de deux ¨¤ douze mois renouvelables,
un gage d¡¯accompagnement pour le
c¨¦dant et le repreneur.
La transmission d¡¯entreprise, c¡¯est
l¡¯une des priorit¨¦s du pr¨¦sident Jean-
Pierre Galvez. Les enjeux : p¨¦renniser
les savoir-faire, le patrimoine, et sur-
tout entretenir le tissu artisanal local,
particuli¨¨rement dans l¡¯arri¨¨re-pays
o¨´ il est synonyme de lien social et de
renouveau ¨¦conomique. Et pour boos-
ter ces cessions synonymes d'avenir,
la CMA06 pr¨¦pare d¨¦j¨¤ un ¨¦v¨¨nement
d¨¦di¨¦ courant 2014.
Lizza Paillier
L
Des c¨¦dants et de potentiels repreneurs mis en contact par une marieuse, qui ont pu
parler affaires devant une coupe de champagne : la transmission d¡¯entreprises,
a peut aussi se faire en mode d¨¦tente¡­
norm¨¦ment de monde, c¨¦dants
et potentiels repreneurs m¨ºl¨¦s,
si l¡¯on en croit les jauges obser-
v¨¦es sur les deux ateliers pro-
pos¨¦s par les experts d¡¯un soir,
administrateur judiciaire, avocats,
experts-comptables, sp¨¦cialistes de
la transmission¡­ Et a n¡¯est pas un
hasard : pour Laurent Lachkar, vice-
pr¨¦sident de la CCI, c¡¯est d¡¯abord le
signe d¡¯une r¨¦ussite en interne,
une ¨¦quipe consulaire qui d¨¦sormais
matrise son sujet et s¨¦lectionne ses
intervenants, qui sait aussi toucher
son public d¡¯entrepreneurs. Et puis,
d¡¯ici 10 ans, 28% des entreprises de
la r¨¦gion PACA devront penser trans-
mission (30% dans le commerce).
D¡¯o¨´ cette sensibilisation accrue d¨¨s
aujourd¡¯hui, impuls¨¦e plusieurs fois
l¡¯an par ces rendez-vous boulevard
Carabacel. Ici, l¡¯on mise sur une
approche th¨¦orique, ateliers th¨¦ma-
tiques ¨¤ l¡¯appui, mais surtout sur les
rencontres directes, lors des finales
bourses d¡¯¨¦change et stands parte-
naires, banques ou professions du
droit et du chiffre, pour un conseil
pr¨¦cis et cibl¨¦.
Les dirigeants ¨¦taient donc au
rendez-vous en ce 26 novembre. Les
c¨¦dants seraient-ils de retour, apr¨¨s
une longue ann¨¦e d¡¯attentisme et de
discr¨¦tion ? Pour Laetitia Zerbib, au
coeur des op¨¦rations pour la CCI,
c¡¯est un grand oui ! Avec un ¨¦l¨¦ment
d¨¦clencheur de poids : ces fameux
d¨¦parts ¨¤ la retraite en masse qui se
rapprochent. Et option repreneurs,
parle-t-on toujours de p¨¦nurie ?
R¨¦ponse de Gilbert Pazzaglia (cabi-
net comptable Axis Sodatec) : l¡¯insta-
bilit¨¦ fiscale r¨¦currente et le contexte
¨¦conomique avaient fortement
gripp¨¦ la machine. Et la situation
s¡¯enlise, alors que concomitamment,
les niveaux d¡¯apport personnel r¨¦cla-
m¨¦s aux repreneurs augmentent ¨¤ la
demande des banquiers. Me Hubert
Evrard (Barreau de Nice), compl¨¨te :
il n¡¯y a pas eu d¡¯effet d¡¯aubaine pour
¨¦viter le couperet fiscal de 2014¡­ Sans
vouloir plomber l¡¯ambiance, il y avait
600.000 entreprises ¨¤ c¨¦der en France
en 2009, 750.000 aujourd¡¯hui. Les
stocks enflent.
Ct¨¦ candidats ¨¤ la reprise,
l¡¯ambiance est studieuse, autour
du bien nomm¨¦ atelier Rebondir
en reprenant une entreprise en diffi-
cult¨¦. Encore faut-il se prot¨¦ger des
mauvaises surprises. En s¡¯entourant
de professionnels, avocats et experts-
comptables, pour border au mieux
l¡¯affaire, et surtout en acceptant de
s¡¯investir dans de pouss¨¦s audits pr¨¦-
alables ¨¤ toute d¨¦cision, afin de poser
le juste diagnostic sur les faiblesses
et mettre en place une r¨¦elle strat¨¦gie
th¨¦rapeutique pour assainir la struc-
ture. Pour Me Xavier Huertas, il y a
quelques interrogations d¡¯usage ¨¤ ne
point omettre : o¨´ en sont les car-
nets de commandes ? Logique. Mais
crucial d¨¨s qu¡¯il s¡¯agit d¡¯aborder le
volet financement¡­ Ultime conseil :
attention, aucune clause n¡¯emp¨ºche
un c¨¦dant de recr¨¦er une bote simi-
laire, forc¨¦ment concurrente. La
donne, ct¨¦ parts de march¨¦, s¡¯en
trouverait fauss¨¦e. Alors oui, cer-
taines transactions, m¨ºme sur de
grandes difficult¨¦s, peuvent aboutir
¨¤ de belles aventures. Si et seulement
si le repreneur met toutes les chances
de son ct¨¦¡­
Isabelle Auzias
Transmission : bien vendre¡­
et bien acheter
Pour sa 9e ¨¦dition, la soir¨¦e CCI d¨¦di¨¦e a fait carton plein, avec plus de 200 inscrits. Un signe ?
E
L'¨¦quipe CCi d¨¦volue ¨¤ la transmission d'entreprise. Visiblement passionn¨¦e,
et sans doute efficace au vu du nombre d'inscrits sur cette 9e soir¨¦e..
Sur notre vid¨¦o, Me Xavier Huertas et Laurent Lachkar.