background image
l
Vendredi 15 novembre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
22 l
D¨¦tente
D¨¦tente
Livres
Notre appr¨¦ciation rat¨¦ gentil r¨¦ussi remarquable
Rendez-vous >
Tous les deux ans, la Cit¨¦ du Cin¨¦ma
entre dans la danse, et c¡¯est magnifique
Le Festival de Danse de Cannes 2013 souhaite explorer les traces et les reflets.
r¨¦d¨¦ric Flamand offre une suite ¨¤
sa th¨¦matique 2011. Apr¨¨s avoir
abord¨¦ ¡°les nouvelles mytho-
logies¡±, le directeur artistique
d¡¯un festival qui cible toujours avec
pertinence les diff¨¦rentes pressions
de la danse contemporaine a choisi
d¡¯aller plus loin. Tous les spectacles
du festival vont cette fois mettre
en valeur, dans des interpr¨¦tations
diversifi¨¦es, les traces des corps en
mouvement, celles de leurs pulsions,
et aussi celles de leurs apparences,
les fameux ¡°reflets¡± auquel Fr¨¦d¨¦ric
Flamand fait r¨¦f¨¦rence. Beaucoup
de ballets programm¨¦s s¡¯ouvrent en
toute logique ¨¤ d¡¯autres disciplines
artistiques qui jouent en interaction
avec la danse. L¡¯architecture, la lit-
t¨¦rature, le th¨¦tre, la mythologie
(avec Jonah Bokaer, par exemple),
les images vid¨¦o, le multim¨¦dia, le
cin¨¦ma, et m¨ºme des robots (il sont
huit conus avec la complicit¨¦ d¡¯un
collectif d¡¯artistes japonais pour le
ballet Robot ! de Bianca Li) ¨¦pousent
l¡¯univers de la chor¨¦graphie. De nom-
breuses premi¨¨res franaises sont ¨¤
l¡¯affiche, comme le Near the Terrace
du Shen Wei Dance Arts dans¨¦ sur
une musique d¡¯Arvo Prt, A bal-
let story du portugais Victor Hugo
Pontes, Henri Michaux : Mouvements
de la Compagnie canadienne Marie
Chouinard, De anima de la Compa-
gnie Virgilio Sieni. Le ballet Black
pulp de la Compagnie Xin de Martin
Harriague sera donn¨¦ en cr¨¦ation,
et on retrouvera avec plaisir Michel
Kelemenis et son voyage initiatique
Siwa, le Ballet National de Marseille
avec Titanic, Syst¨¨me Castafiore qui
reprend avec jubilation son Ren¨¦e en
botaniste dans les plans hyperboles,
Anne Teresa De Keersmaeker avec
Rosas & Ictus ou encore le Cannes
Jeune Ballet. Il serait injuste de ne
pas ¨¦voquer la venue de Sharon
Fridman dans le cadre de ce festival,
avec une repr¨¦sentation excentr¨¦e au
Th¨¦tre de Grasse. La r¨¦v¨¦lation de
La Ventana de la Danza de Madrid
et du Festival de Marseille 2012 don-
nera le 23 novembre Al menos dos
caras, un ¨¦tonnant duo (¨¤ trois) au
cours duquel chacun doit apprendre
¨¤ tracer son chemin dans une multi-
tude de possiblit¨¦s et d'impressions
contrast¨¦es. La trace, justement...
Jolle Baeta
Du 19 au 24 novembre. 04 92 98 62 77.
www.festivaldedanse-cannes.com
F
ART dE VIVRE
Le d¨¦cor int¨¦rieur
en images / de l¡¯Empire
au modernisme
Si les ventes aux
ench¨¨res traquent les meubles
sign¨¦s de tr¨¨s haute naissance,
la plupart des patrimoines
transmis rel¨¨vent de tout ce que
pr¨¦sente cet excellent ouvrage
avec force de documents. S¡¯il
est
bien
que stio n
de mobilier,
c¡¯est avec
toute la ten-
dresse du
quotidien,
le d¨¦tail du
d¨¦cor, des
t e n t u r e s ,
des rev¨ºte-
ments, de la
tapisserie que viennent jusqu¡¯¨¤
nous si¨¨ges, tables et gu¨¦ri-
dons porteurs d¡¯anecdotes
en lesquelles nous n¡¯avons
aucun mal ¨¤ projeter la vie de
nos anc¨ºtres. La familiarit¨¦ du
geste, l¡¯excellente description
des fonctionnalit¨¦s, les sources
documentaires font de ce livre
un vrai bonheur des jours heu-
reux de l¡¯album de famille. Du
Premier Empire, qui n¡¯a pas
oubli¨¦ le Louis XVI mais pra-
tique une sym¨¦trie enrichie de
d¨¦cors, l¡¯influence reste puis-
sante jusqu¡¯au Second Empire.
Il reprend les m¨ºmes classiques
en pastichant aussi les ¨¦poques
pr¨¦c¨¦dentes tout en d¨¦clinant le
confort bourgeois et l¡¯intime qui
a tant caract¨¦ris¨¦ les r¨¨gnes qui
le pr¨¦c¨¨dent. Souci d¡¯un d¨¦cor
global, d¨¦buts des pr¨¦occupa-
tions hygi¨¦nistes, la rupture ne
vient vraiment qu¡¯au tournant
du XXe si¨¨cle et surtout dans les
ann¨¦es 30. L¡¯ouvrage sp¨¦cialis¨¦
se fait presque roman de vie en
un grand plaisir de lecture. L.T.
De Gu¨¦nol¨¦e Milleret chez Eyrolles,
500p ¨¤ 32
Bd
Fraternit¨¦s / 1792.
L¡¯ordre guillotin¨¦
La BD historique est ici
au service d¡¯une saga familiale
retraant de faon ¨¦rudite les
temps forts de la franc-maon-
n eri e. A
l¡¯¨¦vidence
les loges
seront
combl¨¦es
par
un
ouvrage qui
en aurait
presque un
petit par-
fum de pro-
pagande.
En septembre 1792, la Terreur
se met en place et, dans les
tensions extr¨ºmes, se jouent
comme en toute p¨¦riode r¨¦vo-
lutionnaire des parties com-
plexes. On pipe les d¨¦s et on
manipule. La franc-maon-
nerie, qui a form¨¦ dans ces
Loges de nombreux protago-
nistes des divers mouvements
y compris parmi les dirigeants
Montagnards, n¡¯est pas ¨¦par-
gn¨¦e par les divers r¨¨glements
de compte au moment o¨´ le
Grand Matre du Grand Orient,
Philippe d¡¯Orl¨¦ans, devient Phi-
lippe Egalit¨¦, et vote la mort de
son cousin afin de se pr¨¦parer ¨¤
une accession au pouvoir. Une
complexe manipulation tire les
ficelles en coulisse au Club
des Amis de la R¨¦volution, pas
forc¨¦ment aussi r¨¦volutionnaire
qu¡¯il l¡¯affiche, visant ¨¤ ¨¦liminer
Gaston Baudecourt, homme de
conviction, initi¨¦, directeur du
journal Fraternit¨¦s. Tr¨¨s beau
graphisme, ¨¦vidente connais-
sance en profondeur du sujet
-trois superbes pages de la
tenue des Neuf surs qui ini-
tia Voltaire- mais un peu touffu
pour ceux qui ne sont pas pas-
sionn¨¦s par lesdites Loges. L.T.
De Camus et Rosanas
chez Delcourt, 64p ¨¤ 14,95
Shen Wei, directeur artistique et chor¨¦graphe de la compagnie Shen Wei Dance Arts ¨¤ New-York,
pr¨¦sente le 19 novembre deux ¡°Festins visuels¡±, ¨¤ d¨¦vorer sans mod¨¦ration.
Stephanie Berger
Bianca Li propose le 24 novembre Robot
!, un ballet conu pour huit danseurs et huit
machines qui entretiennent une relation
r¨¦tro-futuriste merveilleusement cocasse et
po¨¦tique.
Michal Batory
LE RAYON VER T
manca
19 NOV. > 1ER DC. 2013
NICE/MONACO
FESTIV AL
INTERNATIONAL DES MUSIQUES D
¡¯AUJOURD¡¯HUI
Info / vente : 04 93 88 74 68 / cirm-manca.org
Centre National de Cr¨¦ation Musicale
c
o
u
l
e
u
r
t
a
n
g
o
photos
:
fotolia
Manca Tribune 2013 14/10/13 12:04 Page 1
RENdEz-VOUs
Solidar'Livres, 13e ¨¦dition
Merveilleuse id¨¦e que celle de mettre en relation amateurs,
collectionneurs, vendeurs occasionnels et chineurs, avec
en filigrane une noble mission : faire circuler les livres, en
les achetant, en les donnant aussi pour mettre en route une
grande chane de solidarit¨¦ ¨¤ quelques semaines de Nol.
Les prix sont tout petits, et les b¨¦n¨¦fices des ouvrages col-
lect¨¦s aupr¨¨s de g¨¦n¨¦reux donateurs permettront d'acheter
des denr¨¦es alimentaires au profit du Secours Populaire et
des Restos du Coeur. L'an pass¨¦, 6.000 livres s'¨¦taient ainsi
vendus pour la bonne cause. Les 28, 29, 30 novembre et 1er
d¨¦cembre salle du 8 mai sur le Port d'Antibes.