background image
l
Vendredi 8 novembre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
4 l
Actualit¨¦
Actualit¨¦
a SE PaSSE ¨¤¡­
Capgemini repositionne
ses troupes ¨¤ Sophia
Avec la volont¨¦ d¡¯¨ºtre au plus pr¨¨s de ses clients,
l¡¯agence de Nice a migr¨¦ vers la technopole.
ne surface de 750m,
¨¦quivalente ¨¤ celle
dont ils disposaient
¨¤ l¡¯Ar¨¦nas, mais
plus fonctionnelle.
Si les 120 collaborateurs
ont quitt¨¦ la Promenade
des Anglais en juin dernier,
leurs nouveaux locaux bio-
tois ont ¨¦t¨¦ officiellement
inaugur¨¦s ce 4 novembre,
en plein cur de l¡¯espace
Saint-Philippe, dans le vil-
lage d¡¯entreprises Greenside.
Pourquoi quitter Nice, o¨´ le
sp¨¦cialiste du conseil et des
services informatiques ¨¦tait
pr¨¦sent depuis les ann¨¦es
80 ? Trois raisons : offrir
un environnement de travail
accueillant ¨¤ nos ¨¦quipes, ¨ºtre
plus proches de nos clients et
d¨¦velopper nos actions sur le
march¨¦ local.
L¡¯agence azur¨¦enne, qui
d¨¦pend du Centre de com-
p¨¦tences M¨¦diterran¨¦e, lui-
m¨ºme rattach¨¦ ¨¤ la division
A¨¦rospatiale et D¨¦fense, fait
principalement de l¡¯int¨¦gra-
tion de syst¨¨me. Sur 120 employ¨¦s,
seule une cinquantaine occupe les
locaux de Capgemini : les autres sont
d¨¦ploy¨¦s sein-m¨ºme des entreprises
clientes. Environ 20% des effectifs sont
chez Amadeus. Nous les aidons sur leur
cur de m¨¦tier, mais aussi sur la diversi-
fication. Ils se sont montr¨¦s tr¨¨s int¨¦res-
s¨¦s par notre capacit¨¦ de co-business.
Un partenariat exclusif avec Amadeus,
Thales qui fait ¨¦galement partie du
tableau¡­ La pr¨¦sence des clients sur
Sophia a ¨¦t¨¦ d¨¦terminante dans ce d¨¦m¨¦-
nagement.
Ct¨¦ chiffres, l¡¯agence, qui r¨¦alise
un chiffre d¡¯affaires d¡¯environ 10M,
pr¨¦voit une quarantaine de recrute-
ments par an. Nous avions pr¨¦vu une
croissance de 4% fin 2013, un objectif
que nous n¡¯atteindrons pas. Nous ferons
vraisemblablement 1,5%. Malgr¨¦ tout,
nous restons en croissance en p¨¦riode
de crise, en termes de chiffre d¡¯affaires et
de rentabilit¨¦.
Lizza Paillier
A Chteauneuf, MBD Consulting
lance le marketing externalis¨¦ pour PME
C¡¯est l¡¯un des premiers cabinets ¨¤ offrir ce service dans le 06.
U
Nice
> Donnez pour l¡¯Ovalie
Le Stade Niois lance une
action de sponsoring par-
ticipatif, comprenez une
r¨¦colte de fonds solidaire.
Objectif : financer le mat¨¦-
riel de son ¨¦cole de rugby ¨¤
hauteur de 5.000, avec un
raisonnement logique qui
consiste ¨¤ penser qu¡¯il vaut
mieux demander 10 ¨¤ 500
personnes que 5.000 ¨¤ une
seule. Le site sponsorise.me
met ¨¤ disposition du club une
page de pr¨¦sentation person-
nalis¨¦e permettant ¨¤ tous de
participer au projet (http://
fr.ulule.com/stade-nicois/ ),
en ¨¦change de quoi le Stade
Niois propose de "nom-
breuses contreparties in¨¦-
dites et exclusives."
> C¡¯est la lutte finale
Dans le cadre de la lutte
contre les fraudes et le
travail ill¨¦gal (qui repr¨¦sen-
tent un manque ¨¤ gagner
de 4Mds par an pour les
finances publiques), une
cellule d¨¦di¨¦e (CELTIF) a ¨¦t¨¦
mise en place au sein du grou-
pement de gendarmerie des
Alpes-Maritimes. La CELTIF
a ¨¦t¨¦ officiellement install¨¦e
ce 7 novembre ¨¤ la caserne
Ausseur, avenue Sainte-
Marguerite, par le pr¨¦fet
Colrat et le colonel Gal Mar-
chand.
> Une journ¨¦e
pour Alzheimer
L¡¯association Innovation
Alzheimer et l¡¯¨¦quipe de
recherche CoBTeK, en col-
laboration avec le CNR
Sant¨¦, ont lanc¨¦ la 3e ¨¦di-
tion du workshop de l¡¯asso-
ciation. Au programme de
ce 7 novembre, une journ¨¦e
de discussions autour de
l¡¯utilisation des jeux vid¨¦o ou
serious games pour la prise
en charge et la stimulation
des personnes atteintes de
la maladie d¡¯Alzheimer. La
deuxi¨¨me ¨¦tape se tiendra ¨¤
San Diego le 15 novembre,
avec la participation d¡¯ex-
perts internationaux r¨¦unis
pour le congr¨¨s du Clinical
Trial in Alzheimer Disease.
Objectif: la publication de
recommandations dans les
revues scientifiques offi-
cielles.
Menton
> Une ville branch¨¦e
Le droit ¨¤ la prise,
qu¨¦zaco ? R¨¦ponse avec la
soci¨¦t¨¦ Le confort ¨¦lectrique,
qui organise une r¨¦union
d¡¯information sur la recharge
des v¨¦hicules ¨¦lectriques ¨¤
domicile et sur le lieu de tra-
vail. Public vis¨¦ : particuliers,
professionnels de l¡¯immobi-
lier, concessionnaires auto,
architectes, bureau d¡¯¨¦tudes,
collectivit¨¦s¡­ Rendez-vous
le 20 novembre ¨¤ 18h, salon
du Louvre.
¡¯appuyant sur 15 ans d¡¯exp¨¦-
riences professionnelles acquises
au sein de structures manag¨¦-
riales de grandes soci¨¦t¨¦s en
France et ¨¤ l¡¯¨¦tranger, Val¨¦rie Higuero
ouvre il y a trois ans un cabinet de
conseil en strat¨¦gie d¡¯entreprise. Le
d¨¦partement poss¨¨de un riche tissu de
petites et moyennes entreprises, souvent
d¨¦faillantes ct¨¦ marketing. D¡¯o¨´ l¡¯id¨¦e
de leur proposer un service externalis¨¦
conu ¨¤ partir d¡¯une strat¨¦gie pr¨¦ala-
blement d¨¦finie avec le dirigeant. Les
entreprises externalisent nombre d¡¯acti-
vit¨¦s comme la comptabilit¨¦, la force de
vente, les ressources humaines, l¡¯entre-
tien¡­ Aux Etats-Unis ou en Am¨¦rique
du Sud, j¡¯ai observ¨¦ que cette activit¨¦ de
marketing ¨¦tait largement sous-trait¨¦e.
Val¨¦rie Higuero, en s¡¯appuyant sur les
r¨¦seaux (CCI, M¨¦diterran¨¦e Techno-
logies, Ecobiz¡­) propose d¨¦sormais
cette solution. Nous intervenons
comme conseil partenaire, et apr¨¨s dia-
logue avec le dirigeant et audit, nous
mettons au point le politique appro-
pri¨¦e avec un budget associ¨¦ sur un an.
Nous r¨¦alisons des rapports mensuels,
et le projet est supervis¨¦ par le direc-
teur marketing mobilisant les experts
¨¤ partir d¡¯un objectif donn¨¦. Pour le
client, c¡¯est le moyen de s¡¯appuyer sur
des comp¨¦tences comparables ¨¤ une
grande entreprise, avec un cot ma-
tris¨¦ et sans contrainte administra-
tive. Il y a quelques semaines, Del-
phine Pic a rejoint Val¨¦rie Higuero
pour d¨¦velopper ce service en ¨¦troite
relation avec la PME. Le marketing
est un poste strat¨¦gique qui impose
discr¨¦tion et parfaite osmose avec le
dirigeant. Nous pouvons puiser sur un
collectif de sept experts ind¨¦pendants
aux multiples comp¨¦tences. MBD
pourrait ¨¦largir son intervention ¨¤
l¡¯ensemble de la r¨¦gion PACA via des
bureaux dans les Bouches-du-Rhne
ou le Var. La proximit¨¦ est essentielle
dans cette activit¨¦ car il faut ¨ºtre r¨¦ac-
tif¡­ MBD pr¨¦voit un chiffre d¡¯af-
faires de 400.000 en 2014.
Michel Bovas
S
Val¨¦rie Higuero et Delphine Pic.
Eric Solal (directeur de l¡¯agence), Jean-Pierre Dermit (maire de Biot), Jean Leonetti (pr¨¦sident de la CASA)
et Eric Pauget (conseiller g¨¦n¨¦ral).