background image
l
Vendredi 1er novembre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
5 l
onsultation d¡¯¨¦lus et de
parlementaires en Pr¨¦-
fecture ce 28 octobre. Au
menu, le dossier Nou-
velle Ligne Ferroviaire (NLF)
PACA, suite aux conclusions
de la commission Mobilit¨¦ 21,
rendues au Gouvernement en
juin dernier, qui ont conduit
¨¤ dresser la liste des priori-
t¨¦s et le montant des budgets
attribu¨¦s ¨¤ l¡¯ensemble des pro-
jets franais. Priorit¨¦ haute
pour les nuds ferroviaires de
Marseille (2,5Mds allou¨¦s)
et de Nice (4,2Mds), priorit¨¦
2 pour le tronon Cannes-Le
Muy. L¡¯on a nettement pr¨¦f¨¦r¨¦
la densification du trafic TER ¨¤
l¡¯av¨¨nement d¡¯une ligne grande
vitesse azur¨¦enne. Et mainte-
nant ? Il s¡¯agissait, entre ¨¦diles
de bonne compagnie, non pas
de d¨¦finir un ¨¦ventuel trac¨¦
mais de fixer une zone pr¨¦f¨¦-
rentielle pour accueillir le rail
entre la vall¨¦e de la Siagne et
Nice. Ce que j¡¯en retiens, c¡¯est
un sentiment positif, apr¨¨s des
ann¨¦es d¡¯attente nous allons
avancer, dans un beau consen-
sus ou presque. Et la perti-
nence de traiter simultan¨¦ment
grandes lignes et trains r¨¦gio-
naux, seuls rem¨¨des ¨¤ la ques-
tion cruciale et quotidienne des
transports, aujourd¡¯hui probl¨¦-
matique, appr¨¦cie le pr¨¦fet
Colrat. Nouvellement promu,
il a savour¨¦ ce consensus
tournant autour d¡¯une boucle
qui, ¨¤ l¡¯actuel trac¨¦ des voies,
ajoute une option plus au nord,
desservant Sophia, et assurant
plus de souplesse dans la ges-
tion des trains. Certes. Mais
qu¡¯en est-il du choix de faire
passer la majorit¨¦ du trac¨¦
(une trentaine de kilom¨¨tres
au total) en souterrain, en
tenant compte de l¡¯¨¦tat de nos
finances publiques ? Ce qui
avait fait frissonner un certain
nombre de nos ¨¦lus. La grande
nouvelle du jour, c¡¯¨¦tait aussi
l¡¯implantation d¡¯une gare aux
Br¨¦gui¨¨res (Mougins), une
info qui n¡¯aura pas ¨¦chapp¨¦ ¨¤
nos lecteurs depuis au moins
un an, ni d¡¯ailleurs ¨¤ tous les
bureaux d¡¯¨¦tudes travaillant
sur le futur de la technopole¡­
Nous avanons donc, mais
¨¤ tout petits pas. Seule vraie
news de la journ¨¦e : l¡¯ambition
finale pour RFF (R¨¦seau Ferr¨¦
de France), qui souhaite ¨¤ l¡¯ho-
rizon 2030-2050 doubler, voire
tripler le trafic TER en PACA,
et a, c¡¯est une bonne nouvelle,
m¨ºme si la fourchette est un
peu lointaine.
Isabelle Auzias
Actualit¨¦
Actualit¨¦
La guerre de drones est d¨¦clar¨¦e
Le ct¨¦ ludique de la chose n¡¯est que la partie ¨¦merg¨¦e
de l¡¯iceberg¡­
ors de l¡¯inauguration de la
Coul¨¦e Verte ch¨¨re ¨¤ Chris-
tian Estrosi, sur les grands
¨¦crans se d¨¦ployaient
les images a¨¦riennes de la
Promenade encore cach¨¦e par
des voilages aux yeux impa-
tients de la foultitude des
humbles rampants rassembl¨¦s.
Ces images sont le fruit de ces
drles d¡¯engins appel¨¦s drones
(faux bourdon en anglais)
qui semblent mettre ¨¤ la por-
t¨¦e de tous photos et vid¨¦os
a¨¦riennes.
Mais pas vraiment¡­ Car si
l¡¯utilisation de ces appareils
au cot abordable fait chuter
le prix de revient des prises de
vues, les contraintes r¨¦glemen-
taires qui en limitent l¡¯emploi
sont drastiques. Et c¡¯est heu-
reux, car ces engins t¨¦l¨¦com-
mand¨¦s laiss¨¦s aux mains
d¡¯inconscients pourraient se
r¨¦v¨¦ler dangereux.
La Direction G¨¦n¨¦rale de
l¡¯Aviation Civile (DGAC) a
¨¦labor¨¦ un cadre r¨¦glemen-
taire pr¨¦cis ¨¤ destination des
constructeurs et des op¨¦rateurs
de drones, dont les clients et
donneurs d¡¯ordres pour tout
travail a¨¦rien feraient bien de
prendre connaissance pour
s¡¯¨¦viter de gros soucis en cas
d¡¯accident.
Dans les Alpes-Maritimes,
la guerre des drones a com-
menc¨¦ entre quelques entit¨¦s
dont l¡¯appellation situe leur
appartenance au territoire:
Riviera, 06, Nice¡­ Sont-
elles toutes ¨¦quip¨¦es d¡¯engins
respectant les normes de la
DGAC? C¡¯est un des enjeux de
leur d¨¦veloppement, en plus
de l¡¯importance de leur carnet
d¡¯adresses.
Cahier de charge de la
DGAC ? Machines ¨¦quip¨¦es
d'un parachute, d'un syst¨¨me
d'enregistrement de vol (bote
noire), d'une s¨¦curit¨¦ permet-
tant au drone de revenir ¨¤ l'en-
droit d¡¯o¨´ il a d¨¦coll¨¦ en cas
de grave avarie, limite d¡¯¨¦loi-
gnement avec retour automa-
tique¡­ plus assurance sp¨¦ci-
fique. Et bien sr contrle de
comp¨¦tences ct¨¦ pilote. De
quoi ¨¦viter, tant que faire se
peut, le contact direct avec un
avion de ligne¡­
Jacques Pugnaire
L
NLF : la boucle est (presque)
boucl¨¦e
Mais il faudra attendre 2030 au plus tt
pour sortir de l¡¯actuelle voie de garage¡­
C
aRt dE vIvRE
On ne va vraiment pas s¡¯ennuyer
au Salon du meuble
Une ¨¦dition du Sadeca o¨´ tout est conu pour nous
permettre de rep¨¦rer les nouvelles tendances, faire de
bonnes affaires et s¡¯en mettre plein les yeux du savoir-
faire franais. A ct¨¦ des sections habituelles, large-
ment repr¨¦sent¨¦es, a bouge dans les all¨¦es du salon !
P¨¦riode morose ? Raison de plus pour rentrer ¨¤ la mai-
son, confortablement et, si possible, ¨¤ petit prix. Si les
lignes vont vers la rigueur g¨¦om¨¦trique des sym¨¦tries,
la puret¨¦ des mat¨¦riaux, le got d¡¯un certain d¨¦pouil-
lement, les fauteuils, sofas, divans accueillent moel-
leusement la convivialit¨¦. Ind¨¦modable Ligne Roset
pour se pr¨¦lasser et meubles jeune habitat avec But
pr¨¦sent pour la premi¨¨re fois au salon. Le plein d¡¯id¨¦es
pour donner du caract¨¨re ¨¤ un espace de 35m divis¨¦
entre chambre et salle ¨¤ manger : ¨¤ chaque jour son
th¨¨me, pr¨¦sent¨¦ par deux d¨¦coratrices, une esquisse
et la mise en uvre. Au plus pr¨¨s des pr¨¦occupations
quotidiennes, des propositions qui se retrouveront sur
YouTube afin de pouvoir les copier.
Autre ambiance, Nol avec multiples id¨¦es cadeaux,
d¨¦cors et ateliers cr¨¦atifs ou les 250m d¡¯objets de
mode, linge, accessoires, luminaires. Et s¡¯il vous man-
quait encore un petit coup de peps, grimpez ¨¤ la mez-
zanine du ct¨¦ des artistes : performances, id¨¦es en
tout genre, live art, de quoi cr¨¦er des vocations et se
mettre ¨¤ tout customiser chez soi. du chic aussi label-
lis¨¦ Elle D¨¦coration, partenaire exceptionnel du salon,
de l¡¯art de vivre avec le coin tea time ou la librairie,
des rencontres avec des sp¨¦cialistes et la journ¨¦e
Femin¡¯in du 13 novembre au cours de laquelle l¡¯entr¨¦e
sera gratuite pour les filles. Un salon dynamique plein
d¡¯astuces, de nouveaut¨¦s et de joie qui s¡¯offre m¨ºme
une r¨¦flexion citoyenne sur le recyclage des meubles
usag¨¦s et a baiss¨¦ son prix d¡¯entr¨¦e d¡¯1.
L.T.
Du 9 au 17 novembre au Palais des Expositions ¨¤ Nice
5, tarif r¨¦duit 3
BtImEnt
L¡¯USBTP PACA fait peau neuve
Et vient d¡¯inaugurer ses 240m de locaux r¨¦am¨¦na-
g¨¦s boulevard delfino ¨¤ Nice. Le but : offrir un espace
d¡¯accueil propice ¨¤ l¡¯¨¦change aux 2.434 entreprises
adh¨¦rentes et aux 17.000 salari¨¦s b¨¦n¨¦ficiaires. Ser-
vir avec s¨¦rieux et implication les entrepreneurs et
salari¨¦s du BTP, l¡¯ambition affich¨¦e par le pr¨¦sident
Jean Vautrin. L'occasion aussi de pr¨¦senter un site
internet d¨¦poussi¨¦r¨¦, repens¨¦ pour faciliter l'acc¨¨s
¨¤ l'ensemble des informations pratiques et utiles, de
lancer une campagne de communication, ou encore
d'annoncer le renforcement de la pr¨¦sence de l'orga-
nisme sur les salons professionnels r¨¦gionaux. Pro-
chaine actualit¨¦ le 8 d¨¦cembre, avec la 6e ¨¦dition du
Nol des enfants de l'USBTP PACA au Nikaa avec,
en plus d'un spectacle sur-mesure, l'accueil de stands
d'information pour le T¨¦l¨¦thon.
Jean-Michel Cherrier, directeur adjoint r¨¦gional de RFF,
et le pr¨¦fet Adolphe Clorat en ses murs : point d¡¯¨¦tape,
le bout du tunnel n¡¯est pas encore en vue¡­
Jean Vautrin plein d'ambition pour 2014.
Hexacopter
et console
de pilotage