background image
l
Vendredi 25 octobre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
31 l
Festival >
Edition MANCA
sous le signe du rayon vert
La rationalit¨¦ rejoint l¡¯¨¦motion, la cr¨¦ation est au rendez-vous.
ieille l¨¦gende ¨¦cossaise
autour de ce rare ph¨¦-
nom¨¨ne optique pour
guider une ¨¦dition
exceptionnelle ponctu¨¦e par
l¡¯aboutissement de nombreux
partenariats. Hommage
appuy¨¦ ¨¤ tous ceux qui per-
mettent au CIRM lui-m¨ºme
d¡¯exister, au soutien de l¡¯Etat,
du Conseil r¨¦gional, de la ville
de Nice se renforant chaque
ann¨¦e dans sa fonction faci-
litatrice, au Conseil g¨¦n¨¦ral,
¨¤ l¡¯htel Windsor qui h¨¦berge
les artistes dans des condi-
tions tenant du m¨¦c¨¦nat.
Ct¨¦ collaborations, la Villa
Arson arrive en t¨ºte avec sa
classe Art sonore, la participa-
tion ¨¤ la sonorisation des ter-
rasses pour l¡¯exposition Dolla,
des performances sur le par-
vis du TNN le 29 novembre ¨¤
19h et un concert exp¨¦rimen-
tal pour tympans solides ¨¤ la
Villa autour de Phil Niblock,
l¡¯un des compositeurs mini-
malistes new-yorkais les plus
c¨¦l¨¨bres sur fond de projec-
tion. Avec la biblioth¨¨que
Nucera c¡¯est portes ouvertes
aux synth¨¦s mythiques des
ann¨¦es 60 et 70 et un concert
en cr¨¦ation mondiale les
m¨ºlant aux programmes
informatiques. Ct¨¦ Op¨¦ra,
programme tr¨¨s ambitieux
avec Speakings de Jonathan
Harvey ou comment traduire
les intonations du langage
parl¨¦ ¨¤ l¡¯aide des nouvelles
technologies. Au Th¨¦tre de
la Photographie Plural, l¡¯un
des meilleurs ensembles espa-
gnols du moment.
Pour le jeune public,
direction Monaco avec La
maison qui chante, spec-
tacle associant musiciens,
chanteurs et marionnettistes
dans un monde vu par les
animaux. Quant aux spec-
tacles de danse, mieux vaut
se pr¨¦cipiter tr¨¨s vite sur les
derni¨¨res r¨¦servations, tant le
haut niveau a d¨¦j¨¤ fait carton
presque plein au TNN avec,
le 23 novembre, quarante
danseurs au service de deux
des plus grands chor¨¦graphes
contemporains, Jiri Kylian et
Angelin Preljocaj, avec, en
compl¨¦ment, un ballet de
Balanchine. Le 29 novembre,
Juana, d¨¦j¨¤ pr¨¦sent¨¦e en cr¨¦a-
tion mondiale au Monaco
Danse Forum en d¨¦cembre
dernier. Le Conservatoire
accueille Les trois contes de
l¡¯honorable fleur pour f¨ºter le
centenaire de Maurice Ohana
tout autant que l¡¯enregistre-
ment du disque. Le tradition-
nel et tr¨¨s influent Forum des
¨¦tudiants, l¡¯un des symboles
du rayonnement interna-
tional du CIRM, r¨¦unira la
jeune cr¨¦ation ¨¦lectroacous-
tique avec un temps fort sur
le Qu¨¦bec.
Ouvert par une rencontre
conf¨¦rence donn¨¦e par
Franois Paris autour de
deux tournants de la cr¨¦a-
tion musicale du XXe si¨¨cle,
Le sacre du Printemps et le
Pierrot Lunaire, le festival se
clturera ¨¤ Monaco par un
concert autour de Stravinsky,
Prokofiev et Ravel, et la cr¨¦a-
tion de Vladimir Tarnopolski,
compositeur enseignant au
conservatoire Tchakovski de
Moscou.
Liliane Tiberi
MANCA, festival international
des musiques d¡¯aujourd¡¯hui,
du 19 novembre au 1er d¨¦cembre
¨¤ Nice et Monaco
infos et r¨¦sas www.cirm-manca.org
Concert >
Richard Strauss
par l¡¯Orchestre Philharmonique de Nice
n cette fin de
mois d¡¯octobre,
trois concerts
seront consa -
cr¨¦s ¨¤ Richard Strauss
¨¤ l¡¯Op¨¦ra de Nice par
l¡¯Orchestre Philharmo-
nique de Nice, sous la
baguette de son directeur
musical Philippe Auguin et
avec le concours du violon
solo de l¡¯orchestre, Vera
Novakova. Le soliste invit¨¦
est le t¨¦nor autrichien
Herbert Lippert, grand
sp¨¦cialiste de Mozart qui
s¡¯est ¨¦galement distingu¨¦
dans Les matres chanteurs
de Nuremberg de Wagner.
Le programme est le sui-
vant: Liebeshymnus opus 32,
n¡ã 3 ; Verf¨¹hrung opus 33
n¡ã1 ; Morgen opus 27 n¡ã4;
Winterliebe opus 48, n¡ã 5;
Une Vie de H¨¦ros, po¨¨me
symphonique, opus 40.
Le concert en famille du
dimanche matin aura pour
th¨¨me Pauline et Richard
Strauss ¨¤ la maison : toute une
histoire !, avec des extraits
d¡¯Une vie de h¨¦ros.
Christian Jarniat
A l¡¯Op¨¦ra de Nice
les 25, 26 et 27 octobre.
R¨¦servations : 04.92.17.40.79
E
D¨¦tente
D¨¦tente
our le centenaire de la naissance du D¨¦d¨¦ splendide,
les hommages ont fus¨¦. Si ses amis prennent parfois
un air compass¨¦ pour ¨¦voquer sa vie, on peut aussi
se le rappeler, certes comme un po¨¨te, un peu moins
tout de m¨ºme comme un peintre et un sculpteur, mais
surtout comme un exemplaire serviteur de la vie surpre-
nant tout le monde avec son groupe de jazz Betelgeuse
et ses lectures publiques enthousiastes... Et sa vie fut, ¨¤
tous ¨¦gards, haute en couleur.
N¨¦ en 1913 ¨¤ Nice d¡¯une famille qui s¡¯installe ¨¤
Saint-Paul en 1918, il fait vite preuve d¡¯un got de la
vie croqu¨¦e ¨¤ belles dents qui le conduit en Chine dans
l¡¯infanterie coloniale pour fuir la vindicte de fr¨¨res
corses dont il courtisait la sur. Il va ¨¦pouser une jeune
taxi girl chinoise de Shanghai qui refusera de quitter
son pays quand il rentre en France en 1937. Ami des
artistes, po¨¨te, communiste, il entre dans la R¨¦sistance,
est arr¨ºt¨¦ en 1944, transf¨¦r¨¦ ¨¤ Auschwitz et Buchenwald,
¨¦chappe miraculeusement ¨¤ la mort. Des visages sacrifi¨¦s
qu¡¯il n¡¯oubliera pas, un matricule tatou¨¦ mais, contraire-
ment ¨¤ d¡¯autres, un got de la joie qui lui reste chevill¨¦
au corps. Pour ses 90 ans, il d¨¦clamait toujours avec la
m¨ºme ardeur et dansait ¨¤ en perdre haleine.
Couleurs aussi dans son environnement, qu¡¯on
retrouve dans l¡¯hommage de la ville de Cagnes. On red¨¦-
couvre avec bonheur l¡¯atelier du haut, l¡¯Obiou, dans la
for¨ºt au-dessus de Saint-Paul, maison ronde en escargot,
cr¨¦pi ocre rose coup¨¦ de bleu Klein. Andr¨¦ ¨¦tait toujours
v¨ºtu avec soin, violet et jaune ardent, bleu, vert profond, ¨¤
l¡¯afft du monde, passionn¨¦ d¡¯art, de musique, de science,
vivant entre la for¨ºt et sa maison des remparts aux petites
pi¨¨ces si d¨¦licieuses. Partout des uvres de tous ses amis,
des textes, des livres¡­ et de la couleur. Gourmand de vie,
gourmand tout court et fin cuisinier, ce M¨¦diterran¨¦en
v¨¦cut avec ardeur son univers enchant¨¦.
Liliane Tiberi
Univers Andr¨¦ Verdet, regard d¡¯Alberto Cipriani
jusqu¡¯au 6 janvier 2014, Chteau-mus¨¦e de Cagnes.
P
Expo >
L¡¯univers d¡¯Andr¨¦ Verdet
Muriel Marland, Franois Paris (directeur du CIRM et des Manca),
et au micro le pr¨¦sident Gasperini.
Jaussein
V