background image
l
Vendredi 25 octobre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
2 l
mphi de l'IUT
niois, sur les hau-
teurs de Fabron.
Premi¨¨re ¨¦tape
pour le voyage azu-
r¨¦en d'Henri Guaino,
emmen¨¦ par Philippe
Buerch, pr¨¦sident-fon-
dateur d'AGIR, instiga-
teur de cette impromp-
tue rencontre avec les
¨¦tudiants en pr¨¦am-
bule ¨¤ la traditionnelle
conf¨¦rence cannoise
organis¨¦e chaque
ann¨¦e par l'association.
Ct¨¦ int¨¦r¨ºt politique
de la jeunesse, rien n'est
gagn¨¦, et se murmurait
dans les couloirs qu'il
s'agissait l¨¤ du ministre
de l'Education... La
surprise pass¨¦e, cap sur
le cours magistral, o¨´
l'homme, aussi ¨¤ l'aise
¨¤ l'oral qu'¨¤ l'¨¦crit, aura su mettre ¨¤ l'aise sans pro-
mettre des jours meilleurs. "Je ne suis pas venu vous
faire r¨ºver, a n'est pas mon m¨¦tier, mon travail, c'est
de vous dire ma part de v¨¦rit¨¦, de sinc¨¦rit¨¦. L'opti-
misme, c'est une facilit¨¦ qui consiste ¨¤ peindre en
rose l'avenir pour se rassurer." Et Henri Guaino n'a
rassur¨¦ personne. Mais motiv¨¦, certainement. Haro
au jeunisme (il fallait oser), et place ¨¤ la volont¨¦ de
faire un monde meilleur en le regardant bien en
face. "Politiques, patrons, c'est tous ensemble qu'il
faut r¨¦ussir. Que vous ayiez envie d'aller ailleurs,
c'est tout ¨¤ fait normal. mais surtout, revenez, car la
France, si elle a beaucoup de d¨¦fauts, a aussi pas mal
d'atouts." Et de mettre en avant l'un de ses th¨¨mes
de pr¨¦dilection, la Nation, avec ses sp¨¦cificit¨¦s, son
patrimoine culturel et social : "depuis une quaran-
taine d'ann¨¦es, nous sommes persuad¨¦s que puisque
nos probl¨¨mes ¨¦conomiques sont les m¨ºmes, il faut
les traiter de faon identique. Rien de plus faux. Et
a ne nous m¨¨ne pas du tout ¨¤ une uniformisation
du monde, mais ¨¤ un aplanissement intellectuel et
moral qui nous emm¨¨ne plutt ¨¤ la crispation iden-
titaire." La messe est dite. Think global, non merci...
Et l'Europe dans tout a ? "De toute faon, a ne
peut pas continuer comme a. Est-ce qu'il ne faut
pas d'union du tout, je ne le crois pas. Est-ce qu'il
faut en faire une autre, certainement. On ne peut pas
¨ºtre le seul endroit au monde o¨´ il n'existe pas de
politique mon¨¦taire, ni de politique commerciale ou
industrielle. Sans aucune protection ni fronti¨¨res, ¨¤
l'int¨¦rieur comme ¨¤ l'ext¨¦rieur. On ne peut pas rester
le vieux continent qui sert de variable d'ajustement
¨¤ toutes les autres politiques..."
IA
Agenda
Rep¨¨res
Rep¨¨res
> Le 29 octobre ¨¤ Nice : Atelier de la cr¨¦a-
tion/reprise d¡¯entreprise de la CCI. Demi-jour-
n¨¦e d¡¯infos avec les experts du ple transmis-
sion/financement, aspects de la d¨¦marche,
sensibilisation aux risques encourus, ¨¦tapes du
business plan. Participation 35. De 9h ¨¤12h ¨¤
la CCI, 20 bd Carabacel. Infos et inscriptions
mde.nice@cote-azur.cci.fr
> Le 29 octobre ¨¤ Antibes : Atelier auto-entre-
preneur de la CCI, qui est concern¨¦, descrip-
tion et explication du statut d¡¯auto-entrepreneur.
Participation 35. De 13h ¨¤ 15h30 ¨¤ la Maison
des Entreprises, 42, avenue Robert Soleau. Ins-
cription et infos mde.antibes@cote-azur.cci.fr et
0800.422.222
> Du 4 au 8 novembre ¨¤ Nice : 5 jours pour
entreprendre, les experts et partenaires de la
CCI vous aident ¨¤ mesurer la pertinence de
votre projet, ¨¤ tester et valider sa faisabilit¨¦.
Payant (DIF possible). R¨¦serv¨¦ aux cr¨¦ateurs/
repreneurs. A la CCI, 20 bd Carabacel. Infos et
inscriptions veronique.chone@cote-azur.cci.fr
et 0800.422.222
> Le 5 novembre ¨¤ Cannes : Mare di Moda
2013, collections de tissus et d¡¯accessoires pour
la mode et la lingerie pr¨¦sent¨¦es au Palais des
Festivals. Infos www.maredimoda.com
> Du 6 au 8 novembre ¨¤ Monaco : MICS 2013,
4e ¨¦dition du Monaco International Clubbing
Show, salon des professionnels de la nuit, 150
marques exposantes, ¨¦v¨¦nements¡­ De 15h ¨¤
22h au Grimaldi Forum. Infos www.mics.mc
> Le 12 novembre ¨¤ Antibes : Atelier de la
cr¨¦ation/reprise d¡¯entreprise de la CCI. Demi-
journ¨¦e d¡¯infos avec les experts du ple trans-
mission/financement, aspects de la d¨¦marche,
sensibilisation aux risques encourus, ¨¦tapes du
business plan. Participation 35. De 9h ¨¤12h ¨¤
la CCI, 42 av Robert Soleau. Infos et inscriptions
mde.antibes@cote-azur.cci.fr
> Le 13 novembre ¨¤ Grasse : Atelier de la
cr¨¦ation/reprise d¡¯entreprise de la CCI. Demi-
journ¨¦e d¡¯infos avec les experts du ple trans-
mission/financement, aspects de la d¨¦marche,
sensibilisation aux risques encourus, ¨¦tapes du
business plan. Participation 35. De 9h ¨¤12h ¨¤
la CCI, centre IV, 119 route de la Paoute. Infos et
inscriptions mde.grasse@cote-azur.cci.fr
> Du 13 au 16 novembre ¨¤ Cannes : MAPIC
2013, march¨¦ international des professionnels
de l¡¯implantation commerciale et de la distribu-
tion. Infos www.mapic.com
> Du 15 au 17 novembre ¨¤ Mandelieu : Salon
Saveurs & Terroirs 2013, 100 stands pour pr¨¦-
parer les f¨ºtes. Entr¨¦e payante. Au Centre Expo
Congr¨¨s. Infos www.salon-gastronomie.com
> Les 16 et 17 novembre ¨¤ Monaco : Fashion,
beauty & wedding festival, le rendez-vous de la
mode et du mariage. Au Grimaldi Forum. Entr¨¦e
libre. Infos www.fashionbeautywedding.com
> Le 18 novembre ¨¤ Cagnes : Industria 2013,
valorisez vos produits et services, d¨¦veloppez
vos contacts, boostez votre business. Clture
de l¡¯Ann¨¦e de l¡¯industrie. A l¡¯hippodrome. Infos
et r¨¦sas stand www.forum-industria.com
> Du 18 au 22 novembre ¨¤ Sophia : 5 jours
pour entreprendre, les experts et partenaires
de la CCI vous aident ¨¤ mesurer la pertinence
de votre projet, ¨¤ tester et valider sa faisabilit¨¦.
Payant (DIF possible). R¨¦serv¨¦ aux cr¨¦ateurs/
repreneurs. Au Business Ple. Infos et ins-
criptions veronique.chone@cote-azur.cci.fr et
0800.422.222
> Du 25 au 28 novembre ¨¤ Cannes : 61e
congr¨¨s de l¡¯UMIH, avenir des fili¨¨res, tables
rondes, conf¨¦rences. Au palais des Festivals.
Infos www.umih.fr
Rencontre >
Henri Guaino sur le vif
Invit¨¦ par l'association AGIR ¨¤ s'exprimer devant diff¨¦rents publics azur¨¦ens,
l'¨¦minence grise de Nicolas Sarkozy n'a pas fait dans la politique politicienne,
et s'est laiss¨¦ guider par ses "parts de v¨¦rit¨¦", forc¨¦ment tranch¨¦es.
Carnet
> Disparition de Louis Laurenti, ex-pr¨¦sident
de Nicexpo, pr¨¦sident du Rotary-Club Nice Acro-
polis, tr¨¨s impliqu¨¦ dans la vie associative du
d¨¦partement et de la Principaut¨¦.
Avant son ¨¦tape cannoise, Henri Guaino a fait un d¨¦tour par l'IUT de Nice
sous la conduite de son hte, Philippe Buerch. Leon de morale,
de R¨¦publique et d'¨¦conomie au programme.
A
Retrouvez dans notre num¨¦ro du 1er novembre
un suppl¨¦ment quatre pages sur les diff¨¦rentes
interventions d'Henri Guaino, offert par l'association
AGIR ¨¤ nos abonn¨¦s.
Impts >
Estrosi : le ras-le-bol fiscal,
c¡¯est pas moi, c¡¯est eux !
hristian Estrosi a tenu
conf¨¦rence de presse en
mairie de Nice. Th¨¨me : fis-
calit¨¦ locale et incidences de
la fiscalit¨¦ nationale sur la Ville
de Nice (pour le volet r¨¦gional,
un autre point presse s¡¯est tenu
en la permanence UMP, cette fois
pilot¨¦ par Pierre-Paul Leonelli).
En plein dans le mille des pr¨¦oc-
cupations citoyennes, puisqu¡¯en
rafale arrivent dans les boites,
impt sur le revenu, taxes fon-
ci¨¨res et autre taxe d¡¯habitation.
Ce tir group¨¦ chiffonne le d¨¦put¨¦-
maire-pr¨¦sident de la cinqui¨¨me
ville de France, qui craint que ses
administr¨¦s ne confondent ¡°la
hausse vertigineuse de l¡¯impt sur
le revenu peru par l¡¯Etat socia-
liste¡± et sa politique fiscale, muni-
cipale et territoriale, vertueuse
dont il ne cesse de r¨¦p¨¦ter qu¡¯elle
est stable depuis quatre ans, ce
qui permet d¡¯occulter la hausse
de 14,8% du taux de la taxe d¡¯ha-
bitation, de la taxe sur le foncier
bti et de la taxe sur le foncier
non bti vot¨¦e le 13 f¨¦vrier 2009
d¨¨s son arriv¨¦e aux affaires.
Mais puisque ras-le-bol fiscal
il y a, Christian Estrosi a solen-
nellement annonc¨¦ que de hausse
de taux, il n¡¯y aura plus et que
pour cela la ville fera de cons¨¦-
quents sacrifices.
Quand aux grincheux qui
agitent le grelot de la dette,
Christian Estrosi les pr¨¦vient
tout aussi solennellement, il
n¡¯h¨¦sitera plus ¨¤ engager des
poursuites en diffamation ¨¤ l¡¯en-
contre de tous ceux qui portent
pr¨¦judice ¨¤ l¡¯image de la ville de
Nice et de la M¨¦tropole NCA.
Une menace qui n'a pas
inqui¨¦t¨¦ outre mesure l'un de ses
concurrents directs au fauteuil de
maire en 2014. Jean Icart r¨¦torque
par l'interm¨¦diaire d'un commu-
niqu¨¦ : "qui croira que la hausse
des impts locaux est mineure,
comme Christian Estrosi veut le
laisser entendre ? Il suffit de com-
parer ses avis de taxe d'habitation.
En 2008, le taux d'imposition ¨¦tait
de 18,58%, en 2012, il est pass¨¦
¨¤ 21,33%, auquel s'ajoute le taux
d'imposition de l'intercommuna-
lit¨¦ (la M¨¦tropole) de 8,13%. Le
taux de l'impt local (pour s'en
tenir ¨¤ la seule taxe d'habitation)
passe donc de 18,58 ¨¤ 29,46% sur
cinq ans.Voil¨¤ la v¨¦rit¨¦." M¨ºme
pas peur, Jean Icart...
Jacques Pugnaire
C