background image
l
Vendredi 4 octobre 2013 l Tribune Bulletin Cte d¡¯Azur l
2 l
est le ren-
dez-vous
r¨¦current
des repr¨¦ -
sentants du monde
¨¦conomique : les
pr¨¦sidents azur¨¦ens
Bernard Kleynhoff
(CCI), Jean-Pierre
Galvez (Chambre
de m¨¦tiers), Yvon
Grosso (UPE 06),
Georges Bisson
(UPA 06) et Honor¨¦
Ghetti (CGPME) ont
assur¨¦ la pr¨¦senta-
tion du traditionnel
bilan de conjonc-
ture des Alpes-Maritimes. Cer-
tains ont parl¨¦ du premier
semestre 2013, d¡¯autres du deu-
xi¨¨me trimestre, ¨¦tendant leurs
propos et statistiques jusqu¡¯au
mois d¡¯aot: un manque d¡¯har-
monisation qui ne rend gu¨¨re
digeste l¡¯avalanche de chiffres
communiqu¨¦s (NDLR : fort heu-
reusement, d¨¨s le lendemain,
la M¨¦tropole nous envoyait un
r¨¦sum¨¦ des d¨¦bats...).
Et c¡¯est Bernard Kleynhoff qui
ouvre les hostilit¨¦s (l¡¯on parle
donc du... premier semestre
2013, compar¨¦ ¨¤ la m¨ºme
p¨¦riode en 2012) : le chiffre
d¡¯affaires global est en baisse
(-0,5%), tir¨¦ vers le bas par la
construction et le commerce
(-3 et -5%), mais entrav¨¦ dans
sa chute par les salvateurs bons
r¨¦sultats de l¡¯industrie (+2,5%)
et des services (+0,5%), notam-
ment sur le secteur tourisme. En
revanche, belle progression de
4,5% ¨¤ l¡¯export, principalement
grce ¨¤ l¡¯industrie. Ct¨¦ emploi
par contre, -0,5%, y compris dans
les services, malgr¨¦ le regain
du chiffre d¡¯affaires. Comme ¨¤
l'accoutum¨¦e, le bassin grassois
s¡¯en sort plus qu'honorable-
ment, avec +5,5% de CA et +3%
sur l'emploi, Menton limite la
casse (respectivement +1,5% et
-0,5%), Carros-Plaine du Var se
maintient (+0,5 et -0,5%), mais
les chiffres sont n¨¦gatifs sur
Cannes, Antibes et Nice. Les car-
nets de commandes et le moral
des chefs d¡¯entreprises visent
les chaussettes. Enfin, le dyna-
misme ¨¦conomique, c¡¯est-¨¤-dire
la diff¨¦rence entre les cr¨¦ations
et les disparitions d¡¯entreprises,
est inf¨¦rieur aux r¨¦sultats
r¨¦gional et national. Heureuse-
ment, il y a les TIC (technologies
de l'info et de la com'), en l¨¦g¨¨re
hausse, et surtout les sciences du
vivant : on pr¨¦voit 2,5Mds de
chiffres d¡¯affaires global d¡¯ici la
fin de l¡¯ann¨¦e.
L'artisanat ? Un peu d'atten-
tion dans les rangs, on parle
donc d¨¦sormais du deuxi¨¨me tri-
mestre : un chiffre d¡¯affaires en
repli de 3%, et tous les secteurs
sont touch¨¦s, avec en premi¨¨re
ligne, l'on s'en doutait, les tra-
vaux publics (-4,5%). Les moins
affect¨¦es sont les entreprises de
l¡¯alimentation, avec une baisse
de seulement 2%. L¡¯on constate
¨¦galement que les difficult¨¦s
sont inversement proportion-
nelles aux effectifs : -6% de CA
pour les entreprises sans salari¨¦
(qui repr¨¦sentent la moiti¨¦ des
structures artisa-
nales), pour -1,5%
sur les plus de 10
postes de travail.
Les effectifs ont
toutefois ¨¦t¨¦ globa-
lement maintenus.
Georges Bisson,
qui repr¨¦sente les
e n t r e p r i s e s d e
proximit¨¦, ¨¦voque
les probl¨¨mes
de tr¨¦sorerie qui
s¡¯aggravent, la
faute aux d¨¦lais de
paiements de plus
en plus longs, il
parle aussi d¡¯une
diminution de l¡¯activit¨¦. Cons¨¦-
quence: on envisage de repor-
ter les investissements et les
¨¦ventuels recrutements. Dans le
viseur, les auto-entrepreneurs,
la concurrence d¨¦loyale d¡¯entre-
prises ¨¦trang¨¨res, la r¨¦forme des
retraites ou la hausse de la TVA.
Les chiffres de l¡¯emploi salari¨¦,
expos¨¦s par Yvon Grosso, sont en
l¨¦g¨¨re inflexion (-0,5% ¨¤ fin juin
2013, compar¨¦ ¨¤ fin juin 2012),
alors que l¡¯emploi non salari¨¦ a,
lui, augment¨¦ de 2,2%. L¨¤-aussi,
les auto-entrepreneurs sont sus-
pect¨¦s d¡¯¨ºtre dans le coup. Le
chmage de longue dur¨¦e aug-
mente de mani¨¨re inqui¨¦tante,
et le pouvoir d¡¯achat des salari¨¦s
baisse : fiscalit¨¦ et main d¡¯uvre
low cost sont montr¨¦es du doigt.
En conclusion, un export qui
se porte bien, un tourisme et
une industrie en bonne forme,
et des sciences du vivant en
pleine crise... de croissance. En
revanche, la construction et le
commerce sont loin d¡¯¨ºtre ¨¤ la
f¨ºte, et la courbe du chmage,
malgr¨¦ les derniers chiffres
annonc¨¦s par le gouvernement,
ne semble pas pr¨ºte ¨¤ s¡¯inverser.
Lizza Paillier
Conjoncture >
Entre deux eaux (troubles)
Mauvais point pour la construction et le commerce,
heureusement les sciences du vivant sont l¨¤.
> Du 7 au 11 octobre ¨¤ Nice : 5 jours pour entre-
prendre, les experts et partenaires de la CCI vous
aident ¨¤ mesurer la pertinence de votre projet, ¨¤
tester et valider sa faisabilit¨¦. Payant (DIF pos-
sible). R¨¦serv¨¦ aux cr¨¦ateurs/repreneurs. A Nice
Premium, Eco-vall¨¦e, 1 bd Maurice Slama. Infos
et inscriptions veronique.chone@cote-azur.cci.fr
et 0800.422.222
> Du 7 au 11 octobre ¨¤ Cannes : MIPCOM
2013, forum qui r¨¦unit les acteurs-cl¨¦s du secteur
du divertissement dans tous les domaines (cr¨¦a-
tion, production, achat, vente, financement, distri-
bution, sur TV, cin¨¦ma et internet). Au Palais des
Festivals. Infos www.mipcom.com
> Le 10 octobre ¨¤ Sophia : Matrisez vos for-
malit¨¦s douani¨¨res, dans le cadre des ateliers de
l¡¯international. La d¨¦claration en douane, par qui
et comment la remplir ? Quels sont les diff¨¦rents
documents d¡¯accompagnement ? Les proc¨¦dures
de d¨¦douanement. Quel r¨¦gime douanier choisir ?
Une r¨¦union d¡¯information de la CCI et de la Direc-
tion r¨¦gionale des douanes et droits indirects. De
9h30 ¨¤ 11h ¨¤ la CASA ¨C Business Ple. Accueil
caf¨¦ ¨¤ partir de 9h. Infos 0800.422.222
> Les 11 et 12 octobre ¨¤ Mouans-Sartoux et
Grasse : 2e rencontres autour des v¨¦hicules
propres, organis¨¦es par Ple Azur Provence.
Stands, essais, conf¨¦rences, animations enfants,
spectacle, jeu concours¡­ L¡¯occasion de pr¨¦sen-
ter aux particuliers, entreprises et collectivit¨¦s
les solutions existantes en faveur d¡¯une mobilit¨¦
propre. Journ¨¦e pros le 11 de 10h ¨¤ 17h, salle
L¨¦o Lagrange ¨¤ Mouans-Sartoux - Journ¨¦e grand
public le 12 de 10h ¨¤ 18h au Ple intermodal de
Grasse. Entr¨¦e libre.
> Du 14 au 17 octobre ¨¤ Monaco : SPORTEL
2013, salon des professionnels des contenus spor-
tifs pour la t¨¦l¨¦vision et les nouveaux m¨¦dias. Au
Grimaldi Forum. Infos www.sportelmonaco.com
> Le 16 octobre ¨¤ Grasse : Atelier de la cr¨¦a-
tion/reprise d¡¯entreprise de la CCI. Demi-journ¨¦e
d¡¯infos avec les experts du ple transmission/
financement, aspects de la d¨¦marche, sensibili-
sation aux risques encourus, ¨¦tapes du business
plan. Participation 35. De 9h ¨¤12h ¨¤ la Maison
des Entreprises, Centre IV, Le Plan de Grasse.
Infos et inscription mde.grasse@cote-azur.cci.fr
et 0800.422.222
> Les 17 et 18 octobre ¨¤ Nice : 6e forum Eco-
biz des communaut¨¦s et r¨¦seaux d¡¯entreprises
de la Cte d¡¯Azur. 11 conf¨¦rences, 12 ateliers
th¨¦matiques, speed business meetings, cocktail
relationnel, prix, caf¨¦ des communaut¨¦s¡­. De
8h30 ¨¤ 20h au 20, bd Carabacel. Plus d¡¯infos sur
www.forum-ecobiz.fr et 0800.422.222
Agenda
C'
Rep¨¨res
Rep¨¨res
our la CFE-CGC, voir
dans la formation profes-
sionnelle la solution au
chmage est une illusion.
L¡¯emploi, qui reste la priorit¨¦,
n¨¦cessite d¡¯autres r¨¦ponses que
d¡¯avoir les chmeurs les mieux
form¨¦s d¡¯Europe. Ce n¡¯est pas la
formation professionnelle qui
cr¨¦era de l¡¯emploi mais bien la
reprise d¡¯une croissance ¨¦cono-
mique durable. Pour la Conf¨¦-
d¨¦ration, n¨¦gocier la forma-
tion professionnelle doit avoir
d¡¯autres objectifs : d¡¯abord s¨¦cu-
riser le parcours professionnel
tout au long de la vie. Permettre
¨¤ chacun de r¨¦aliser ses projets
dans l¡¯entreprise, c¡¯est donner ¨¤
celle-ci les moyens d¡¯innover et
de maintenir sa comp¨¦titivit¨¦.
Et les personnels de l¡¯encadre-
ment sont les mieux plac¨¦s pour
accompagner ces ¨¦volutions.
Ensuite d¡¯accompagner les
salari¨¦s candidats ¨¤ la reprise
de ces milliers d¡¯entreprises
qui risquent de fermer, faute de
repreneurs. Et renforcer la for-
mation en faveur des femmes,
des seniors et des travailleurs
partiels trop souvent discrimi-
n¨¦s face ¨¤ l¡¯emploi. C¡¯est encore
moderniser les dispositifs de
formation par l¡¯ouverture du
Compte personnel de formation
(CPF) ¨¤ tous, salari¨¦s ou deman-
deurs d¡¯emploi. La CFE-CGC
demande que ce CPF soit un
droit opposable ¨¤ l¡¯employeur,
abondable par le salari¨¦, aid¨¦
financi¨¨rement par l¡¯tat et
accompagn¨¦ de garanties pour
le b¨¦n¨¦ficiaire.
Il faut renforcer le Cong¨¦ indi-
viduel de formation (CIF) afin
qu¡¯il soit un vrai droit indivi-
duel du salari¨¦ ¨¤ se former ou
se reconvertir, faciliter l¡¯acc¨¨s
des demandeurs d¡¯emploi ¨¤ la
formation (rapidit¨¦ d¡¯entr¨¦e,
individualisation¡­) grce ¨¤ un
Ple Emploi rendu plus efficace,
prioriser les fonds de la forma-
tion pour les salari¨¦s en poste.
Le red¨¦ploiement des forma-
tions vers les demandeurs d¡¯em-
ploi doit rester exceptionnel et
relever de la responsabilit¨¦ des
pouvoirs publics. Il faut enfin
adapter la formation profession-
nelle aux besoins des territoires,
par une r¨¦gionalisation enca-
dr¨¦e et raisonn¨¦e, et d¨¦velopper
l¡¯alternance ¨¤ tous les niveaux de
qualification en veillant d¡¯abord
¨¤ son am¨¦lioration qualitative,
ce qui serait le meilleur garant
du d¨¦veloppement de l¡¯appren-
tissage. Modernisation, univer-
salit¨¦ et objectifs centr¨¦s sur le
salari¨¦ et l¡¯entreprise, tels sont
les principes qui doivent guider
les n¨¦gociateurs d¡¯une forma-
tion professionnelle porteuse
de progr¨¨s.
Communiqu¨¦ >
Formation professionnelle,
une n¨¦gociation ambitieuse
P
Au chevet de la conjoncture, des invit¨¦s de plus en plus nombreux.
Comment r¨¦soudre amiablement
vos conflits ?
Le th¨¨me de la conf¨¦rence organis¨¦e ¨¤ l¡¯initia-
tive d¡¯Alternative de m¨¦diateurs ind¨¦pendants
(A.M.I.), centre de m¨¦diation et de formation
¨¤ la m¨¦diation. Au programme, introduction
aux modes amiables de r¨¦solution des conflits
ou des diff¨¦rends par Chantal Jamet-Elzi¨¨re,
pr¨¦sidente d¡¯A.M.I. Suivront les interventions
de Mesdames le Btonnier de Nice et la pr¨¦-
sidente du TGI, ainsi que du pr¨¦sident de la
CCI sur l¡¯utilit¨¦ et la pertinence des modes
amiables de r¨¦solution des conflits. La pr¨¦si-
dente de l¡¯Institut Euro-m¨¦diterran¨¦en d¡¯arbi-
trage diss¨¨quera quelques exemples et Me
Nathalie Beurgaud, avocat au barreau de Nice,
pr¨¦sentera des cas de proc¨¦dures collabora-
tives et participatives. L¡¯universitaire Jacques
Salzer commentera les cas de m¨¦diation issus
des dossiers d'associations nioises d¨¦di¨¦es.
Enfin, les formations des professionnels qui
utilisent ces modes amiables de r¨¦solution
des conflits seront pr¨¦sent¨¦es par l¡¯Ecole des
avocats du Sud-Est, l¡¯institut Ulysse Med-Arb,
Gabrielle Planes, pr¨¦sidente de l¡¯Association
nationale des m¨¦diateurs, et A.M.I.
Le 10 octobre ¨¤ partir de 17h ¨¤ la Maison
des associations, 12 ter Place Garibaldi ¨¤ Nice
¨C www.mediateurs-independants.eu